cldcultureardecheverteardeche verteardecheardecheardeche verte

Vous êtes ici : Accueil » Economie - Emploi » Emploi - Formation » Contrat Territorial Emploi Formation

-

Contrat Territorial Emploi Formation


Favoriser les échanges et la coordination entre les acteurs de l’Emploi-Formation et du développement économique, telle est la mission du Contrat Territorial Emploi Formation (CTEF). Le Conseil Régional Rhône-Alpes en accord avec l’Etat, favorisent la concertation des acteurs pour accompagner, soutenir et imaginer des projets qui contribuent au maintien et au développement des emplois.


Un comité stratégique co-présidé par Madame Valérie MALAVIEILLE, Conseillère Régionale et Monsieur Michel CRECHET, sous-Préfet de l’arrondissement de Tournon-sur-Rhône, et qui rassemble les partenaires sociaux, ainsi que les élus locaux impliqués dans la démarche du Contrat de Développement Durable Rhône Alpes (CDDRA).
Ses missions :
  • le partage d’un diagnostic sur la situation économique et sociale du territoire de l’Ardèche verte, la vision et l’anticipation des grandes évolutions,
  • l’émergence et le partage d’orientations de travail, l’élaboration de priorités d’actions communes et la recherche de la convergence de moyens,
  • la définition des objectifs quantifiés, des résultats attendus, et veiller à la mise en place de la conduite des projets et à l’évaluation,
  • la formulation d’un avis sur les projets soutenus par le CDDRA et ciblant l’emploi et les Ressources Humaines ; veiller à l’articulation des stratégies Etat, Région, Conseil Général, Collectivités Territoriales.

Un comité technique opérationnel également co-présidé par Madame MALAVIEILLE, Conseillère Régionale et Monsieur CRECHET, sous-Préfet de l’arrondissement de Tournon-sur-Rhône, dont la composition est définie précisément par les co-présidents qui veillent à garantir son caractère opérationnel (nombre restreint de membres et mobilisation de groupes de travail).

Ses missions :

  • formaliser un diagnostic commun et un plan d’actions prenant en compte les orientations définis par le comité stratégique ;
  • favoriser la mise en œuvre du plan d’actions, la coordination des opérateurs ;
  • programmer les outils territorialisés de l’Etat et de la Région et veiller à leur convergence avec les outils des partenaires sociaux ;
  • suivre les actions, l’atteinte des objectifs et la mobilisation des moyens fixés par le comité stratégique.

Cette démarche participative a été initiée en 2006. En 2011, le cadrage est modifié pour renforcer la concertation territoriale entre partenaires sociaux, l’ETAT, la Région et les élus des collectivités locale.