cldcultureardecheverteardeche verteardecheardecheardeche verte

Vous êtes ici : Accueil » Développement rural » Agriculture » Une agriculture dynamique

-

Une agriculture dynamique


L’Ardèche verte, région traditionnelle de polyculture-élevage, compte environ 1600 exploitations et près de 28 000 ha cultivés. Le territoire est caractérisé par une agriculture diversifiée (arboriculture, viticulture, élevage…) et par la présence de nombreuses productions fermières ou sous signe de qualité (AOC Saint Joseph, Picodon, cerise de Montagne…).


Dès l’élaboration du diagnostic et de la première charte de territoire en 2004, l’agriculture et plus globalement le développement rural ont été mis en avant et ont fait l’objet d’une mobilisation importante de la part des acteurs concernés. Dans la lignée du projet de territoire, le Pays s’est lancé en 2007 dans la mise en place d’un véritable projet stratégique : le PSADER (Projet Stratégique pour l’Agriculture et le Développement Rural), qui a été réactualisé en 2010. Le PSADER apporte des réponses complémentaires aux préoccupations du monde rural, notamment en matière de gestion concertée des espaces, de valorisation des produits locaux ou de développement de pratiques agricoles responsables.

La diversité des productions, la présence de produits reconnus mais aussi le développement de la vente directe ou l’accueil du public sur les exploitations (locaux, scolaires ou touristes) constituent des atouts indéniables pour le territoire. L’agriculture joue également un rôle essentiel dans l’entretien de l’espace, le maintien de la biodiversité et contribue à l’attrait paysager et touristique du Pays Ardèche verte.

Toutefois, on déplore sur le territoire le manque d’organisation et de structuration de certains producteurs qui ont du mal à valoriser leur production et retirent un revenu modeste de leur activité. De plus, la population agricole vieillit puisqu’en 2000, plus d’un tiers des agriculteurs étaient âgés de plus de 55 ans, ce qui pose des questions quant au renouvellement des générations en agriculture et au maintien de la collecte laitière sur certains secteurs.

Le diagnostic réalisé dans le cadre de l’élaboration du PSADER a ainsi mis en évidence les principaux enjeux agricoles du territoire :
- Ancrer les activités agricoles au territoire Ardèche Verte: produire, fixer la valeur ajoutée et consommer "local", recréer du lien social à travers une alimentation du qualité
- Préserver le foncier agricole et conforter le rôle central de l'agriculture dans la dynamique et l'attractivité du monde rural
- Préserver le territoire, gérer de manière concertée les espaces et ressources naturelles