cldcultureardecheverteardeche verteardecheardecheardeche verte

Vous êtes ici : Accueil » Développement rural » Agriculture » Valoriser les produits locaux

-

Valoriser les produits locaux


Une agriculture diversifiée à valoriser localement

Le territoire de l’Ardèche verte abrite une grande variété de productions agricoles. Cependant, l’avenir de la profession agricole est incertain, dans un contexte agricole difficile, marqué par une remise en question des filières globales (en particulier secteur lait, arboriculture...). Créer et fixer localement la valeur ajoutée des productions permet de conforter l’activité agricole sur le territoire ; la plus-value n’en sera que plus grande si la qualité même des produits est optimisée et valorisée, et si l’accessibilité de ces produits au consommateur est facilitée.


Afin de répondre aux attentes liées à la qualité et à la proximité des produits agricoles, la structuration de l’offre et l’optimisation des réseaux de distribution, existants ou nouveaux, représentent un enjeu fort pour faciliter l'utilisation et l'accès des consommateurs aux produits locaux. La pérennité, voire le développement, de filières agricoles locales peut ainsi passer par une structuration des marchés, un soutien aux investissements nécessaires à la création ou à l’adaptation d’ateliers de transformation collectifs, une meilleure implication des entreprises ou de la restauration collective dans l'utilisation de ces produits du territoire...
En 2014, la Chambre d’agriculture de l’Ardèche, en partenariat avec Agri Bio Ardèche ont par exemple réalisé une étude de l’offre et du potentiel en maraîchage sur le territoire Annonay – Nord Ardèche & Vallée du Doux – Saint Peray, afin de mieux connaître cette filière et ses débouchés.

Des ateliers collectifs au service des producteurs et des consommateurs

Après des années d’accompagnement des agriculteurs notamment par la Chambre d’agriculture, des ateliers collectifs voient le jour sur le territoire, soutenu par le Pays, permettant à la fois de répondre à la demande des consommateurs désireux de s’approvisionner local et de qualité, et à la fois d’assurer des prix plus justes pour les producteurs, tout en leur permettant de (re)trouver le lien aux consommateurs.
- La SCIC Nectardéchois, créé en 1998, est un atelier de transformation collectif de jus ou nectar de fruits à disposition de toute personne (agriculteur ou non)
En savoir plus sur Nectardéchois…
- Point de vente collectif à Peaugres : après une étude de faisabilité et de marché, des producteurs du territoire ont ouvert au printemps 2014 un magasin de leurs produits locaux sur Peaugres, avec l’appui de la communauté de communes Vivarhône.
- Atelier collectif de découpe/transformation de viande : des agriculteurs du territoire se sont constitués en SARL afin d’ouvrir cet atelier sur la ZI de Quintenas. Cet outil conforte l’abattoir d’Annonay et permet de développer les circuits courts, notamment en lien avec la restauration collective.
- Création d’une SCIC D’Ardèche & De Saison pour la restauration collective : en réponse à la demande des restaurations publics et des producteurs, la chambre d’agriculture d’Ardèche, en lien avec l’ensemble des partenaires concernés, est à l’initiative de la création d’une SCIC favorisant le rapprochement entre producteurs et gestionnaires de cantine, pour l’introduction de produits locaux (dont produits biologiques) dans les repas scolaires. Cet outil permettra également, dans un second temps, le rapprochement entre producteurs et restauration classique ainsi que du grand public.
- L’atelier collectif d’abattage et de découpe de volaille sur Quintenas, qui avait fait l’objet d’accompagnement, est également en réflexion sur un développement de son activité vers un atelier de transformation…
- Enfin, une réflexion est lancée quant à la transformation de légumes sur le territoire, notamment en lien avec la restauration collective…

Voir également l'initiative du Centre de Développement Agroalimentaire (CDA) de l'Ardèche : création d'une plateforme de mise en lien au service des acteurs de l'agroalimentaire ardéchois

Sensibiliser, informer, accompagner les élus et le public sur les enjeux de l'alimentation (production, qualité, accès...) est une étape fondamentale, tout comme mener un réflexion et encourager l'émergence de projets sur la consommation responsable ou consomm'action.
- Pour exemple, les membres du réseau des jardins partagés d’Annonay, animé par les centres sociaux et familiaux d’Annonay et par le Pays Ardèche verte suivent des formations, par Agri Bio Ardèche, sur l’agriculture biologique, l’alimentation bio et locale, etc.
- Une réflexion plus globale a été menée avec les Centres sociaux d’Annonay et Agri Bio Ardèche qui a abouti à la mise en place d’Access’Alim, un groupement d’achat bio, local et solidaire de produits alimentaires. Les distributions ont lieu une fois par mois au restaurant les carafons, en attendant de trouver un nouveau local. Le projet compte se développer via la construction d’un site Internet pour gérer les commandes, le paiement et les fonds solidaires, et l’idée de se structurer autour de l’accorderie sera étudiée.

La valorisation des produits locaux et la mise en place de circuits courts doivent permettre de capter la valeur ajoutée et de la distribuer localement.

Valorisation des produits locaux dans le cadre de manifestations évènementielles

Différentes manifestations impliquant des agriculteurs du territoire et visant à valoriser les produits et les savoir-faire locaux, mais aussi à développer les liens entre producteurs et consommateurs ont été et sont soutenues dans le cadre du PSADER :
- Les « marchés au village » des Fermiers Artisans de l’Ay au Doux…
- La Foire Bio en Ardèche Verte, seule foire Bio en Nord Ardèche, qui a eu lieu à Quintenas en 2006, 2007 et 2008, et qui dorénavant se tient mi-décembre à Vernosc-Les-Annonay. Initialement portée par Agri Bio Ardèche, les bénévoles se sont désormais montés en association, « De Bio et d’Audace », structure qui œuvre également à l’installation agricole bio, à l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD), etc.
- Les Agri-culturelles de l'Ardèche Verte, saison culturelle de spectacles organisée depuis 2009 dans les fermes d'un réseau de paysans impliqués. Voir Les Agri-Culturelles de l'Ardèche verte
- Les Entretiens du Terroir du Pays de Saint Félicien, ou plus globalement, le projet de Terroir du Pays de St Félicien qui lance une réflexion autour de la construction d’un « panier de biens et services » afin de valoriser son territoire, qu’il s’agisse de produits alimentaire (« reconquête » du caillé doux de saint Félicien ou de la Truffole) comme de produits touristiques ou encore des paysages… Initialement portée par la Communauté de communes du Pays de St Félicien, les acteurs du COPIL Terroir (réunissant une grande diversité d’acteurs, élus, habitants, artisans, commerçants, etc.) se sont structurés en association, « Terroir Pays St Félicien ».
- Etc.